steroide prise de masse

Les 5 Meilleurs Stéroïdes pour la Prise de Masse

Avertissement : L’article suivant est destiné à des fins éducatives uniquement et ne vise PAS à promouvoir l’utilisation de stéroïdes illégaux.

 

Les stéroïdes de prise de masse peuvent être définis comme des stéroïdes anabolisants qui ont des capacités exceptionnelles, en ce qui concerne le développement de la taille et de la force musculaire.

Pour faire simple, si vous voulez devenir musclé, les stéroïdes de prise de masse sont un peu comme un code de triche.

Ils étaient déjà utilisés à l’époque d’Arnold pour prendre de la masse pendant l’intersaison et sont encore très utilisés aujourd’hui (bien qu’avec des dosages plus élevés et des composés plus puissants).

Dans cet article, nous allons étudier les 5 stéroïdes de prise de masse les plus utilisés en musculation, ainsi que les effets secondaires de chacun d’entre eux, afin de vous aider à mieux comprendre chaque composé.

 

 

1. Dianabol

Le Dianabol (Methandrostenolone) est devenu populaire dans les années 70, lorsque les bodybuilders de l’âge d’or se sont fortement appuyés sur ce stéroïde pour prendre du volume.

Par conséquent, Arnold, Franco, Zane et d’autres ont produit certains des plus grands physiques de tous les temps, laissant encore aujourd’hui les fans en admiration.

Il n’est donc pas surprenant que la popularité du Dianabol n’ait fait qu’augmenter au cours des 50 dernières années, conservant son titre officieux de stéroïde de musculation le plus populaire du marché.

Les débutants peuvent constater une prise de poids de 12 à 15 kilos au cours de leur première cure, dont environ deux tiers sont des muscles secs et le reste de la rétention d’eau.

Des augmentations exceptionnelles de la force musculaire sont également à prévoir, les utilisateurs ajoutant couramment 25 kg à leurs charges aux exercices polyarticulaires (développé couché, soulevé de terre, squat, etc).

 

Effets secondaires du Dianabol

Gynécomastie

Le Dianabol peut provoquer une gynécomastie chez les utilisateurs en raison de sa nature œstrogénique, l’enzyme aromatase étant présente. Les utilisateurs peuvent donc vouloir garder un SERM (modulateur sélectif des récepteurs d’œstrogènes) à portée de main, au cas où leurs mamelons commenceraient à gonfler. Les SERM, comme le Nolvadex, inhibent efficacement l’activité œstrogénique dans les glandes mammaires, sans affecter les niveaux d’œstrogènes. C’est un avantage, car l’œstrogène contribue à certains des gains obtenus pendant une cure, donc le bloquer n’est pas optimal.

 

Toxicité pour le foie

Le Dianabol est un stéroïde c-17 alpha-alkylé et donc la toxicité hépatique est inévitable, augmentant sensiblement la charge de travail de cet organe. Les utilisateurs peuvent prendre du TUDCA (acide tauroursodéoxycholique) pendant les cycles de Dianabol pour minimiser le stress hépatique, en maintenant les enzymes ALT (alanine aminotransférase) et AST (aspartate aminotransférase) aussi bas que possible.

 

Suppression de la testostérone

La suppression de la testostérone avec le Dianabol est considérable, les niveaux endogènes prenant plusieurs mois pour revenir à des niveaux normaux. Un PCT, incluant un SERM tel que le clomifène, peut aider à raccourcir cette période de récupération.

 

Hypertension artérielle

Le Dianabol a un effet significatif sur le cholestérol et la pression artérielle, car il s’agit d’une testostérone exogène, orale, qui provoque une rétention d’eau.

Les stéroïdes oraux stimulent la lipase hépatique dans le foie, ce qui réduit encore le cholestérol à lipoprotéines de haute densité (HDL) et augmente ainsi la pression artérielle. La nature aromatisante du Dianabol provoque également une rétention d’eau, ce qui augmente la viscosité du sang, réduisant ainsi la circulation vers le cœur.

 

Dosage et cure de Dianabol

Semaine Dose de Dianabol
1 10 mg/jour
2 10 mg/jour
3 15 mg/jour
4 15 mg/jour
5 20 mg/jour

Le cycle de Dianabol ci-contre est dosé pour les débutants. Cependant, les utilisateurs de stéroïdes plus expérimentés peuvent augmenter le dosage jusqu’à 30mg/jour et étendre la cure à 6 semaines.

D-Bal : Alternative légale au Dianabol

 

2. Anadrol

L’Anadrol (Oxymétholone) est potentiellement équivalent au Dianabol en termes de développement de la masse musculaire et de prise de poids. Cependant, l’Anadrol a tendance à provoquer des effets secondaires plus sévères, d’où son classement en deuxième position sur cette liste.

L’Anadrol est très similaire au Dianabol, il entraîne des gains de force et de muscles impressionnants. La principale différence entre les deux est que l’Anadrol est plus androgène, car c’est un dérivé de la DHT. Les utilisateurs peuvent donc s’attendre à une plus grande hypertrophie des trapèzes et des deltoïdes avec l’Anadrol, ainsi qu’à une plus grande perte de graisse.

De telles réductions de la masse graisseuse sont l’une des raisons pour lesquelles l’Anadrol peut parfois être utilisé comme stéroïde de sèche, en particulier lorsque les utilisateurs suivent des régimes pauvres en sodium pour éviter la rétention d’eau extracellulaire, tout en augmentant le volume intracellulaire des muscles.

 

Effets secondaires de l’Anadrol

Pression sanguine

Lorsque l’Anadrol est pris aux doses habituelles de 50-100 mg/jour, l’Anadrol est probablement le pire stéroïde pour le cholestérol et la pression sanguine.

La toxicité élevée de l’Anadrol est peut-être la raison pour laquelle il reste considérablement moins populaire que le Dianabol (bien qu’il offre les mêmes effets bénéfiques).

 

Toxicité pour le foie

L’Anadrol est surnommé « bombe A », ce qui est un nom approprié si l’on considère que ses effets physiologiques peuvent être décrits comme le largage d’une bombe sur le foie. Des cures prolongées ou des doses élevées provoqueront sûrement des dommages hépatiques et potentiellement une cirrhose.

 

Suppression de la testostérone

L’Anadrol est très suppressif, il faut plusieurs mois pour que les niveaux de testostérone endogène reviennent à la normale. Les PCT sont conçus spécifiquement pour les stéroïdes puissants comme celui-ci.

 

Acné et perte de cheveux

Les effets secondaires androgènes comme l’acné vulgaire et la calvitie sont possibles avec l’Anadrol, car il s’agit d’un composé dérivé de la DHT.

 

Dosage et cure d’Anadrol

Semaine Dose d'Anadrol
1 50 mg/jour
2 50 mg/jour
3 50 mg/jour
4 75 mg/jour
5 75 mg/jour
6 75 mg/jour

L’Anadrol ne convient pas aux débutants. Cependant, les utilisateurs intermédiaires utilisent généralement les dosages ci-contre. Les utilisateurs expérimentés de stéroïdes qui participent à des compétitions et qui veulent effectuer des cycles agressifs utilisent eux un dosage de 100 mg/jour. Toutefois, est fortement déconseillé.

Anadrole : Alternative légale à l’Anadrol

 

3. Testostérone

Le premier stéroïde anabolisant jamais créé arrive en troisième position sur la liste. Cependant, si nous devions strictement peser le pour et le contre de chaque stéroïde, la testostérone serait la première.

Ce n’est peut-être pas le meilleur stéroïde pour la prise de masse, mais il n’est pas loin derrière le Dianabol ou l’Anadrol sur l’échelle des anabolisants. De plus, la testostérone est bien supérieure au Dianabol et à l’Anadrol en termes de limitation des dégâts, ne produisant que des effets secondaires légers à des doses modérées. C’est pourquoi les médecins sont parfaitement disposés à la prescrire aux hommes du monde entier qui ont naturellement un faible taux de testostérone.

La testostérone est couramment utilisée comme première cure de stéroïdes, qui produit généralement 10 à 15 kg de masse.

La testostérone possède également de puissantes propriétés de brûleur de graisse, les utilisateurs constatant une réduction notable de la graisse sous-cutanée. Ainsi, malgré la nature anabolisante puissante de la testostérone, elle peut également être utilisée comme stéroïde de sèche.

 

Effets secondaires de la Testostérone

Tension artérielle

Une légère augmentation de la tension artérielle est à prévoir avec la testostérone. Mais, de tous les stéroïdes anabolisants, la testostérone est le stéroïde le plus respectueux du système cardiovasculaire.

 

Suppression de la testostérone

La testostérone diminue la production de testostérone endogène et donc, si une personne veut maintenir une fonction testiculaire normale, elle ne devrait utiliser la testostérone que par cycles, plutôt que de la prendre toute l’année.

 

Perte de cheveux et acné

La testostérone étant particulièrement androgène, les bodybuilders susceptibles de souffrir d’acné vulgaire et de perte/récession de cheveux peuvent ressentir ces effets secondaires.

 

Dosage et cure de Testostérone

Semaine Dose de Testostérone
1 200 mg
2 200 mg
3 300 mg
4 300 mg
5 300 mg
6 350 mg
7 350 mg

Le cycle ci-contre est utilisé par les débutants et est pris comme première cure.

La testostérone est rarement utilisée seule et est généralement combinée à d’autres stéroïdes, comme l’Anavar, le Deca Durabolin, le Winstrol et le Trenbolone.

Testo-Max : Alternative légale à la Testostérone

 

4. Trenbolone

S’il ne s’agissait pas d’une liste des meilleurs stéroïdes pour la prise de masse, mais plutôt des meilleurs stéroïdes pour la sèche, la Trenbolone serait numéro un.

En termes de construction de tissu musculaire pur, la Trenbolone peut rivaliser avec n’importe quel stéroïde de prise de masse. En revanche, parce qu’il ne provoque pas de prise de poids excessive, en raison de la perte d’eau et de la perte de graisse, il occupe la 4e place.

La Trenbolone est sans doute le stéroïde le plus puissant qu’une personne puisse prendre pour transformer son corps aussi rapidement que possible. Les utilisateurs prennent du muscle rapidement et brûlent les graisses à un rythme effréné (avec l’ester acétate), ce qui permet de la classer comme le meilleur stéroïde de prise de masse et de sèche à la fois.

L’inconvénient de la Trenbolone est sans aucun doute les effets secondaires sévères qu’elle produit, ce qui fait qu’elle ne convient qu’aux utilisateurs expérimentés de stéroïdes.

 

Effets secondaires de la Trenbolone

Pression sanguine

La trenbolone provoque une forte augmentation de la tension artérielle, car il s’agit d’un produit puissant, et en raison de ses effets stimulants sur le système nerveux central, qui augmentent la production d’adrénaline. De plus, un manque d’aromatisation peut accentuer le cholestérol HDL (mauvais cholestérol), l’œstrogène étant un cardioprotecteur.

 

Suppression de la testostérone

L’arrêt de la production endogène peut être sévère sous Trenbolone, et les utilisateurs devront donc attendre plusieurs mois avant que leurs niveaux de testostérone ne se rétablissent. Le fait de ne pas laisser de période de repos entre deux cures peut entraîner des dommages irréversibles à l’axe HPT (hypothalamo-hypophyso-testiculaire).

 

Acné et perte de cheveux

La trenbolone a un indice androgénique de 500, ce qui indique sa nature puissante dans ce domaine. Par conséquent, il faut s’attendre à un certain niveau d’amincissement/récession/perte de cheveux, avec de l’acné probable chez les utilisateurs génétiquement sensibles à une surstimulation des glandes sébacées.

 

Dosage et cure de Trenbolone

Semaine Dose de Trenbolone
1 150 mg
2 150 mg
3 150 mg
4 150 mg
5 150 mg
6 150 mg
7 150 mg
8 150 mg
9 150 mg
10 150 mg

Il s’agit d’un exemple de cure à base de trenbolone uniquement, utilisé par les utilisateurs intermédiaires de stéroïdes.

Deux stéroïdes complémentaires qui sont couramment combinés avec la Trenbolone pour obtenir plus de masse sont la Testostérone et l’Anadrol. Cependant, les utilisateurs doivent être à l’aise avec les cycles de Trenbolone seule avant de penser à la combiner avec d’autres composés, en raison de sa cardiotoxicité élevée.

Trenorol : Alternative légale au Trenbolone

 

5. Deca Durabolin

Le Deca Durabolin (Nandrolone) était un stéroïde de prise de masse couramment utilisé pendant l’âge d’or, aux côtés du Dianabol.

Le Deca Durabolin n’est certainement pas le stéroïde le plus puissant de cette liste, mais ses effets sur la masse ne doivent pas être sous-estimés (surtout lorsqu’il est combiné à d’autres stéroïdes anabolisants de prise de masse).

Le Deca Durabolin ne produit pas seulement des gains de masse impressionnants, mais augmente également de manière drastique le liquide intracellulaire, ce qui entraîne une densité/épaisseur musculaire exceptionnelle.

En outre, le Deca Durabolin n’est pas androgène, il offre donc une protection unique aux follicules pileux du cuir chevelu et aide à réduire l’acné.

 

Effets secondaires du Deca Durabolin

Impuissance

L’impuissance ou « Deca dick » est un effet secondaire courant, dû à un manque de production d’oxyde nitrique, ainsi qu’à un excès de prolactine dans la circulation sanguine sous Deca Durabolin.

Certains bodybuilders ont réussi à surmonter cet effet secondaire en prenant de la Cabergoline, qui réduit les niveaux de prolactine. Ou en combinant le Deca Durabolin avec un stéroïde androgène, comme la testostérone, qui augmente l’oxyde nitrique et donc l’afflux sanguin vers le pénis.

 

Suppression de la testostérone

Le Deca Durabolin est très suppressif, c’est pourquoi de nombreux utilisateurs vont prendre un PCT dès la fin de leur cure.

 

Cholestérol

Le Deca Durabolin a un effet négatif léger sur le taux de cholestérol. Bien qu’il s’agisse d’un effet négatif, sa gravité est bien moindre que celle des autres stéroïdes anabolisants, ce qui en fait un produit moins dangereux pour le système cardiovasculaire.

 

Dosage et cure de Deca Durabolin

Semaine Dose de Testostérone Dose de Deca Durabolin
1 600 mg 300 mg
2 600 mg 300 mg
3 600 mg 300 mg
4 600 mg 300 mg
5 600 mg 300 mg
6 600 mg 300 mg
7 600 mg 300 mg
8 600 mg 300 mg
9 600 mg 300 mg
10 600 mg 300 mg

La cure ci-dessus est utilisée par les utilisateurs de stéroïdes qui ont déjà pris de la testostérone à des doses modérées et qui veulent passer à la vitesse supérieure avec l’ajout de Deca.

DecaDuro : Alternative légale au Deca Durabolin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page